Troubles du comportement alimentaire

Vous souffrez de troubles du comportement alimentaire. Petit à petit, l’alimentation a envahi et a pris toute la place dans votre vie. Cela vous remplit de culpabilité, vous ressentez de la honte et vous vivez dans la crainte que l’on découvre votre secret. Dernièrement, vous vous êtes replié sur vous-mêmes, vous voyez moins vos amis, vos relations amoureuses sont compliquées. Vous vous sentez de plus en plus isolé et cette solitude dans laquelle vous vous êtes enfermé contribue à accentuer vos troubles alimentaires.

Vous ne supportez plus votre corps et passez votre temps à vous comparer aux autres. Vous ne savez plus ce que vous pouvez ou devez manger. Vous n’êtes plus connecté à vos sensations alimentaires.

Vous avez l’impression que personne ne vous comprend. Vous avez déjà consulté plusieurs spécialistes sans jamais avoir trouvé celui qui vous convient.

Parce que je suis moi aussi passée par là, je vous propose, aujourd’hui, un accompagnement thérapeutique basé sur deux piliers :

  • Un travail sur vous afin de mieux vous connaitre, de renforcer votre estime de vous et de gérer autrement vos émotions.
  • La reconnexion à vos sensations alimentaires afin de retrouver votre poids d’équilibre et une relation apaisée avec la nourriture.

La nourriture est devenue votre meilleure amie. Face à la solitude, à l’anxiété, au stress… c’est vers elle que vous vous tournez. Vous vous précipitez sur les placards de la cuisine en rentrant du travail ou dès que les enfants sont couchés. Vous passez des week-ends entiers à manger au lieu de faire des activités qui vous plaisent.

Elle est devenue, au fil du temps, une béquille qui vous aide à affronter les difficultés de la vie et vous n’arrivez plus à vous en passer.

Mais si elle est réconfortante dans un premier temps, elle vous fait énormément culpabiliser ensuite. Vous avez perdu, petit à petit, votre confiance en vous . Vous ne supportez plus votre corps avec ces kilos en trop et le regard des autres est devenu très difficile à affronter

Vous décidez alors de vous « reprendre en main »… mais à chaque nouvelle déception, à chaque difficulté, c’est plus fort que vous. Le sucre redevient votre doudou. Il vous est même devenu difficile de dire ce que vous ressentez tellement vous avez appris à gérer vos émotions à l’aide de l’alimentation.

Vous ne savez plus non plus reconnaitre vos sensations de faim ou de satiété. Cela fait tellement longtemps que vous ne les écoutez pas.

Aujourd’hui, vous aimeriez retrouver confiance en vous et surtout trouver d’autres moyens de gérer vos émotions.  

Boulimie

Vous n’arrivez plus à tenir l’alimentation équilibrée que vous aimeriez avoir. Pendant des mois, voire des années, vous avez réussi à tenir un régime strict et vous avez enfin atteint le poids de vos rêves, le corps « parfait », mais depuis quelque temps, vous enchainez les compulsions sans parvenir à vous maitriser. Dès que vous mangez un aliment « pas sain », cela tourne en crise.

Vous avez beau vous raisonner, vous avez l’impression, dans ces moments-là, de ne plus rien maîtriser. Vous engloutissez une quantité astronomique de calories sans même vous en rendre compte. Ces crises vous laissent démuni et rempli de culpabilité. Alors, c’est promis, demain vous arrêtez vos bêtises. Vous vous affamerez de nouveau, vous ferez du sport à outrance, vous prendrez peut-être des laxatifs… 

Mais, en réalité, vous ne gagnez jamais ce combat contre vous-même

Dès le matin, vous vous dites que vous ne craquerez pas, mais plus la journée avance, plus c’est difficile. Cela commence par une petite bouchée, juste une. Et puis très vite, vous perdez le contrôle et vous ne parvenez à vous arrêtez que lorsque votre ventre est tellement tendu qu’il pourrait éclater. Votre volonté est emportée par la puissance de ces crises face auxquelles vous avez l’impression de ne rien pouvoir faire. 

Si vous pouviez enfin être en paix avec la nourriture.

Ne plus être obsédé par elle et arrêter d’y penser en permanence. Ne plus compter les calories et pouvoir manger ce que vous voulez sans grossir.

Vomiting

Vous vous faites vomir très régulièrement, souvent même plusieurs fois par jour. Vous savez que vous ne devriez pas, que c’est dangereux pour votre santé, mais vous ne parvenez pas à vous en empêcher. C’est plus fort que vous.

Vous avalez la nourriture le plus vite possible jusqu’à ce que votre ventre soit prêt à éclater. Puis en expulsant ces calories, c’est en fait votre mal-être que vous évacuez dans la cuvette des toilettes. Vous aimez ensuite vous sentir de nouveau légère, mais cette sensation n’est qu’une illusion. Très rapidement, vous avez besoin de vous remplir à nouveau.

Vous culpabilisez d’être enfermé dans ce cercle infernal duquel vous n’arrivez pas à sortir. Vous comptez les journées sans crise comme autant de victoires, mais les vomissements reviennent… encore et toujours. Votre vie tourne autour de ces crises et vous ne savez plus quoi faire pour ne pas ressentir ce vide en vous.

Personne n’est au courantVous avez honte et vous cachez votre trouble alimentaire autant que vous pouvez. Les rares fois où vous avez évoqué le sujet, personne ne vous a compris. 

De l’extérieur, vous êtes insoupçonnable. Votre poids est stable, vous faites des études ou avez un bon poste. Vous êtes peut-être en couple ou avez des enfants. Si seulement votre entourage savait….

« Qu’est-ce qui peut bien clocher chez moi ? » Vous vous posez cette question sans fin. Vous cherchez des réponses, des explications, mais à chaque fois que vous pensez avoir trouvé, la guérison ne dure pas. Manger et vomir sont les uniques plaisirs que vous avez.

Vous regrettez le jour où vous avez mis le doigt dans cet engrenage. Vous aimeriez tant à présent cesser de vous anesthésier et vivre pleinement pour vous.