Téléphone: 06 72 38 46 89

Comment affronter ses peurs ?

Si vous souhaitez reprendre les rênes de votre viedes peurs peuvent vous empêcher de passer à l’action: peur d’échouer, peur de ne pas être à la hauteur, peur de ne pas prendre la bonne décision… Il y a des centaines de bonnes, ou de moins bonnes raisons, qui peuvent vous freiner.

Seulement, parmi toutes ces craintes, certaines ne vous appartiennent pas. Et il me semble important, dans un premier temps, de faire le tri entre vos peurs et celles transmises par vos proches.

Apprenez à distinguer vos peurs de celles de vos proches ! 

Si vous avez un nouveau projet, si vous souhaitez changer un pan important de votre vie, tout un tas de voix vont s’éleverautour de vous pour vous mettre en garde:

  • Tu es sûr.e d’avoir bien réfléchi ? 
  • Et si ça ne marchait pas, que va-t-on dire de toi ?
  • Tu vas mettre ta famille en danger, tu as pensé à tes enfants ?
  • À ton âge, c’est difficile de changer de voie. 
  • Je connais Pierre, Paul, Jacques qui a voulu faire pareil et qui s’est planté lamentablement.
  • Je ne comprends pas de quoi tu te plains, ta vie n’est pas si mal.

Et tout un tas d’autres réflexions du même genre.

Mais les gens projettent sur vous LEURS propres peurs. Et à force de les entendre, ces petites phrases s’infiltrent en vous de manière insidieuse. Vous finissez par ne plus les distinguer de vos propres peurs et le risque est que vous finissiez par les faire vôtre

On ne sait jamais: et s’ils avaient raison ? 

Non, non et non ! 

Vous avez déjà assez à faire avec vos propres peurs pour ne pas prendre sur le dos celles de vos proches, ami.e.s ou collègues.

Alors comment faire ?

Dès que vous entendez la petite voix de la peur murmurer à votre oreille, avant de lui prêter la moindre attention, demandez-vous à qui elle appartient. Est-ce la voix de votre mère ? De votre père ? De votre conjoint.e ? De votre meilleur ami.e ? Si c’est le cas, remerciez-la de vouloir votre bien en vous mettant en garde, puis dites-lui gentiment, mais fermementque vous savez ce que faites ( même si en réalité vous n’en êtes pas complètement sûr.e )

Vous pouvez également vous interroger: cette crainte vous serait-elle naturellement venue à l’esprit si on ne vous l’avait pas soufflée ?

Si la petite voix vient de l’intérieur, la stratégie sera différente. Je vous expliquerai cela dans un prochain article. 

 Vous avez déjà entrepris des changements importants dans votre vie ? Vos proches vous ont exprimé certaines peurs à cette occasion ? 

Comment y avez-vous fait face ? Partagez votre expérience en commentaire .

Vous souhaitez être tenu informé.e des prochains articles, inscrivez-vous à la newsletter en haut de la page.

Laisser un commentaire

Comment affronter ses peurs ?